La Divine Comédie, maison d'hôtes au coeur d'Avignon  découverte d'Avignon sur le pont St Bézenet

L’histoire de la célèbre chanson sur Avignon

La Divine Comédie, maison d’hôtes au coeur d’Avignon, ne peut résister à l’envie de vous raconter l’histoire de la célèbre chanson qui a bercé notre enfance.  Partons à la découverte d’Avignon et surtout de son célèbre pont St Bézenet où l’on ne dansait pas !

 

Une chanson connue dans le monde entier !

« Sur le pont d’Avignon, on y danse on y danse, sous le pont d’Avignon, on y danse tous en rond… »

Cette chanson enfantine est répertoriée pour la première fois en tant que comptine en 1843. Cette ronde évoque différents personnages qui dansent. Les couplets sont tous sur le même rythme et évoquent différents métiers, ce qui laisse aux enfants l’opportunité d’improviser en fonction des professions évoquées. 

En 1853, Adolphe Adam compose pour l’Opéra-Comique de Paris l’opérette « l’Auberge Pleine » où la mélodie et les paroles de la comptine apparaissent sous leurs formes actuelles. En 1876, une nouvelle opérette « Sur le pont d’Avignon »  devient un succès international qui popularise définitivement cette chanson. 

En 1939, Jean Sablon l’interprète dans une version Swing puis en 1964, la chanson « La route aux quatre chansons » de Georges Brassens fait référence à la comptine populaire : « J’ai passé le pont d’Avignon, Pour voir un peu les belles dames, Et les beaux messieurs tous en rond… »

 

Notre maison d’hôtes au coeur d’Avignon vous en dit plus !

En réalité, la chanson remonterait au XVeme siècle. A cette époque de nombreuses chansons populaires dites « chansons des oreillers » accompagnaient les noces et évoquaient le pont St Bézenet d’Avignon. 

 

On ne dansait pas sur le pont St Bézenet ! 

Enfant, qui n’a pas chanté à l’école cette chanson ?  Car, que faire d’autre sur un pont qui ne va nulle part ? Toujours férue d’histoire, notre maison d’hôtes au coeur d’Avignon vous révèle qu’en réalité, on ne dansait pas SUR mais SOUS le pont d’Avignon.

En effet, l’étroitesse du pont St Bézenet ne permettait pas aux avignonnais de danser la farandole et la sarabande. Par contre, l’Ile de la Barthelasse  sur les berges du Rhône était déjà un lieu de loisir où l’on pouvait danser à sa guise.

En séjournant à la Divine Comédie, partez à la découverte d’Avignon, de son histoire et de ses secrets…

La Divine Comédie, maison d'hôtes au coeur d'Avignon  découverte d'Avignon sur le pont St Bézenet

Notre maison d’hôtes au coeur d’Avignon vous fait découvrir quelques belles illustrations de la chanson qui parle du pont St Bézenet